L'hypothèque est un prêt accordé par une banque, une compagnie d'assurance, une institution de prévoyance ou un individu à l'acquéreur d'un bien immobilier. En contrepartie, ce dernier met en gage ce même bien immobilier auprès de son créancier (La cédule hypothécaire). Ainsi, si le débiteur n'honore pas ses obligations (s'il ne paye pas les intérêts et ne rembourse pas son emprunt), le créancier a le droit de s'emparer du gage, puis de le mettre en vente, afin de récupérer son argent.

Autrement dit ! 

L'hypothèque est matérialisée par un document, la cédule hypothécaire. Celle-ci est établie par un notaire sur la base d'informations transmises par le prêteur (banque, assurance, etc.). La cédule peut être nominative ou au porteur. Elle confère à son titulaire ou à son détenteur le pouvoir de se saisir du gage si les conditions du prêt ne sont pas honorées.

En d'autres termes, la cédule hypothécaire est un chèque accordé par le débiteur à sa banque, que celle-ci peut utiliser si le débiteur ne paye pas ses engagements à temps.

Comment constituer une cédule hypothécaire ? 

Le créancier indique la valeur de gage qu'il accorde au bien gagé. S'il est d'accord de financer un prêt de 500'000 francs sur un appartement, il indique ce montant au notaire (généralement choisi par l'acquéreur du logement, donc le débiteur), qui établit le document. Ce document indique le montant de la cédule. Le notaire est rémunéré par l'acquéreur, selon des tarifs réglementés. Une cédule peut être rouverte si la banque accepte d'accroître son prêt, notamment si la valeur du bien a augmenté au fil des années. 


Exemple : 

Un appartement en PPE vaut 750'000 francs ;

  • Une banque accepte de prêter 500'000 francs à une personne désireuse d'acquérir ce logement ;
  • La banque s'adresse à un notaire afin d'établir une cédule d'un montant de 500'000 francs ;
  • Le notaire s'exécute et fait signer le document par la banque et par le débiteur ;
  • Ce dernier s'acquitte des frais de notaire (quelques milliers de francs) ;
  • La banque conserve l'original de la cédule, le débiteur en reçoit une copie.
  • Dix ans plus tard, le débiteur veut procéder à une rénovation et demande 50'000 francs de plus à la banque ;
  • Celle-ci accepte car la valeur du logement est passée entre-temps à 850'000 francs ;
  • Les parties retournent chez le notaire pour procéder à la modification, contre rémunération.

Vous pouvez calculer en ligne les frais de notaire pour l’établissement d’une cédule hypothécaire :

VaudGenèveJuraFribourg (Valais et Neuchâtel, non disponible)

Et une fois que nous avons la cédule ?

En principe, la cédule reste à la banque. Elle peut être rouverte et augmentée (voir exemple ci-dessus). Elle peut aussi être transférée d'une banque à l'autre si le débiteur change d'établissement bancaire, lors, par exemple, de l'échéance d'un prêt.

Le débiteur ne peut changer de banque que si la totalité du prêt gagé par la cédule est honorée. Cela signifie que s'il tient à changer d'établissement, il doit transférer la totalité de son hypothèque auprès du nouvel établissement. Cette opération n'est possible, sans frais excessif, que lors des échéances. La cédule est transférée en même temps que le prêt.

Prenez contact avec nos conseillers via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via notre module de chat en bas à droite de la fenêtre de votre navigateur Chat module en cas d'absence laisser votre message ... Laisser un message à bientôt. 

 La durée optimale est celle qui permet à l'emprunteur de payer le moins d'intérêts possibles. Or, plus la durée du prêt est longue, plus les intérêts sont élevés. Mais plus la durée du prêt est courte, plus l'emprunteur doit renégocier son prêt avec la banque, avec le risque que celle-ci exige des intérêts plus élevés ou un remboursement plus rapide lors de la signature du contrat suivant. La durée optimale est donc un subtil équilibre entre le coût de l'hypothèque et sa stabilité. En règle générale, cette durée oscille entre cinq et dix ans.

Exemple :
L'acquéreur d'un bien envisage d'emprunter 500'000 francs. Il a le choix entre :

  • Un prêt à un an au taux de 1,2%. Il payera dont 6000 francs d'intérêt, mais il connaît sa charge d'intérêt que pour une année
  • Un prêt à cinq ans au taux de 1,7%. Il paiera 8500 francs par an, mais il sera sûr de sa charge d'intérêt pendant cinq ans
  • Un prêt à dix ans au taux de 2%. Il paiera 10'000 francs par an, mais sera sûr que ce montant ne variera pas pendant dix ans

Ce qui peut être également dangereux si votre situation financière change car à chaque renouvellement, l’établissement revoit votre situation comme si vous étiez un nouveau client.

Sans compter les personnes à la retraite !!!

Prenez contact avec nos conseillers via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via notre module de chat en bas à droite de la fenêtre de votre navigateur Chat module en cas d'absence laisser votre message ... Laisser un message à bientôt. 

close-up-of-human-hand-256514.jpg 

Global Solutions 4 You se veut différent !

Nos clients sont notre leit motif, sans eux, nous ne serions pas là.

Dans notre département Real Estate nous voulons collaborer d'avantage et être transparent avec eux.

Ces derniers 10 ans les prix de l’immobilier monte fortement, dus entre autres aux taux hypothécaire extrêmement bas. Si nous appliquons toujours un % de vente, cela veut dire que nos revenus augmentent, mais cela n’est pas justifier, car le travail a beaucoup changé grâce aux nouvelles technologies comme les passerelles immobilières.

Nous voulons accompagner nos clients, mais ne pas les exclure de la vente de son bien, c’est la raison nous venons avec deux solutions adaptées à notre infrastructure.

REAL ESTATE SOLUTION « ONE »,le client nous verse CHF 3'000.et nous faisons un travail complet et un dossier complet ( voir notre site ) pour vendre son bien, mais le client accepte de faire les visites. Et en contrepartie, nous ne prélevons seulement que 0,75% sur le prix de vente.

REAL ESTATE SOLUTION « TWO », le client paie seulement CHF 10'000.—maximum en cas de vente de son bien en dessous d’un million de francs suisse et au-delà ce montant un montant fixe de CHF 20'000.—

Contactez-nous rapidement pour profiter de nos offres.

Prenez contact avec nos conseillers via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via notre module de chat en bas à droite de la fenêtre de votre navigateur Chat module en cas d'absence laisser votre message ... Laisser un message à bientôt. 

Lorsque vous entrez dans un nouveau logement en location, cela engendre de nombreux frais tels que le déménagement, les couvertures des lignes d’internet, téléphonie, etc…., mais surtout de la CAUTION ! 

Certaines compagnies proposent des assurances de garantie de loyer qui vous dispensent le versement d’une caution tout en garantissant la même sécurité à votre bailleur. Nous avons donc la solution pour vous.

 

N'attendez plus, prenez contact avec nos conseillers via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou via notre module de chat en bas à droite de la fenêtre de votre navigateur Chat module en cas d'absence laisser votre message Laisser un message. Nous pronons contact avec vous dans les plus brefs délais.

 

Examen médical en pharmacie !

Trois nouveautés permettent de simplifier et d’accélérer la conclusion d’une assurance risque – décès ou incapacité de gain – de la Mobilière, qui nécessite un examen médical préalable.

  • Le client peut désormais souscrire une assurance décès avec un capital jusqu’à 500 000 francs ou une assurance incapacité de gain avec une rente jusqu’à 50 000 francs sans se soumettre préalablement à un examen médical.
  • Les limites pour l’examen médical ont été revues à la baisse (voir tableau). La limite d’âge a en outre été supprimée.
  • Nouveau en Suisse et en exclusivité à la Mobilière : pour le premier niveau, le client peut se faire examiner dans une pharmacie.
  • Pour le deuxième niveau, un examen par un médecin est certes nécessaire, mais le rapport médical a été simplifié et les anciennes annexes y ont été intégrées.
  • Même s'il se soumet à un examen médical, que cela soit en pharmacie ou par un médecin, le client doit répondre à toutes les questions de la proposition d’assurance et, dans certains cas, il convient de procéder à des examens complémentaires.
  • Pour déterminer la somme de risque médical, toutes les sommes d’assurance existantes et/ou nouvelles assurées auprès de la Mobilière sont cumulées.

logo
Global Solutions 4 You Sàrl
CH - 1870 Monthey

Tél : +41 21 357 59 34
contact@gs4y.ch

Newsletter

Nous suivre